Les horaires

Retrouvez tous les horaires :


accueil, messes, adoration, confessions...

Les lieux

Vous souhaitez nous contacter...

Contact
Accueil Catéchèse Chroniques paroissiales Agenda
Copyright © Contact Webmaster  2012 -

Les Sacrements


L’Onction des malades

Le sacrement de l’Onction des malades nous permet de toucher du doigt la compassion de Dieu pour l’homme.

“... Il y a une icône biblique qui exprime dans toute sa profondeur le mystère qui transparaît dans l’Onction des malades: c’est la parabole du ‘Bon Samaritain’ dans l’Evangile de Luc (Lc 10, 30-35). Chaque fois que l’on célèbre ce Sacrement, Jésus, en la personne du prêtre, se fait proche de celui qui souffre, de celui qui est âgé ou gravement malade. Ainsi, au moment de l’épreuve ou de la maladie, nous ne sommes pas seuls. Toute la communauté est présente par la prière fraternelle, Jésus lui-même nous prend par la main et nous rappelle que rien ne peut nous séparer de lui.

“... Cette mission est réaffirmée de manière explicite et précise dans la lettre de Jacques, dans laquelle celui-ci recommande: ‘L’un de vous est malade? Qu’il appelle les prêtres de l’Église: ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade: le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon.’ (Jc 5, 14-15). C’est donc une pratique qui existait déjà au temps des apôtres. Jésus a en effet enseigné à ses disciples à avoir la même prédilection pour les malades et pour les souffrants et il leur a transmis la capacité et le devoir de continuer à étendre, en son nom et selon son cœur, ce réconfort et cette paix, à travers la grâce spéciale d’un tel sacrement.”

Catéchèse du pape François


Le sacrement des malades peut se recevoir au cours d’une célébration commune à l’église ou en particulier chez soi ou à l’hôpital. Il commence par une liturgie de la parole puis le prêtre prie avec et sur le malade et lui fait une onction d’huile sainte sur le front et dans la paume des mains en disant : “Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et qu’il vous relève.”


Pour de plus amples renseignements,

contactez le secrétariat de votre Unité Pastorale.